Vous désirez adopter un chien, mais vous souhaitez tout d’abord offrir une chance à un animal handicapé, car comme vous le savez, il aura beaucoup de difficultés à se faire adopter ? C’est tout à votre honneur, et je pour cela, je vous félicite. Pour secourir les animaux en détresse secourus par des associations, il n’y a pas trente-six solutions : l’adoption.

Des associations viennent en aide aux chiens handicapés

Un grand nombre d’associations prend en charge des chiens en détresse, qui ont été secourus. Ces chiens sont bien souvent sauvés de la maltraitance, d’un accident ou autres. Alors si vous voulez adopter un chien ayant des séquelles, à cause de son passé, vous pouvez vous tourner vers ce genre d’associations. Avec leur aide, vous pourrez recueillir un chien vivant avec un handicap, quel qu’il soit. Son handicap peut être alors une cécité (sourd ou aveugle), une amputation, une maladie ou autres. Quoiqu’il en soit, en optant pour cette solution vous ferez un heureux !

Un projet mûrement réfléchi

Cependant, adopter un animal en souffrance doit être un acte réfléchi et responsable. En effet, il ne faut pas seulement compatir à la douleur du chien, il faut aussi faire preuve de responsabilité vis à vis de l’animal. Du fait de son handicap, il y a certaines qu’il ne sera pas capable de faire, il demandera peut-être plus de soins, d’attentions etc… alors, avant de vous lancer dans ce projet, certes, honorable, vous devrez aussi prendre en compte son état mais aussi faire preuve de compréhension en ce qui concerne les conditions dans lesquelles le chien a vécu.

n adoptant un animal en situation de handicap, vous lui permettez de vivre heureux jusqu’à la fin de ses jours, et croyez-moi, lui aussi vous rendra heureux. L’animal en question ne pourra pas être abandonné une nouvelle fois, car pour lui ce serait vraiment insoutenable. Alors une fois encore, assurez-vous de pouvoir le garder, le soigner et lui apporter tout ce dont il a besoin pour être heureux.

Quelles sont les conditions pour adopter un chien handicapé ?

D’une association à l’autre, les conditions d’adoption peuvent changer, mais généralement, il suffit de remplir un dossier d’adoption. Les frais liés à l’adoption peuvent varier eux aussi, et peuvent s’élever jusqu’à 250 €. Cette somme servira bien entendu à l’association afin de pouvoir prendre en charge la santé du chien.

Les vaccins sont administrés lorsque vous recueillez un animal en association, et ce dernier est stérilisé. Les cautions de stérilisation peuvent monter jusqu’à 300 € pour un chiot. En cas d’adoption SOS, il est possible d’effectuer une participation libre.

Où vous adresser ?

Un grand nombre d’associations milite pour la cause animale, alors il ne sera pas très difficile de trouver ce que vous recherchez. Vous pouvez par exemple vous tourner vers l’association Suzi Handicap animal. Elle est située sur Montreuil-au-Houlme. Vous pourrez alors demander plus de renseignements aux spécialistes qui sauvent chaque année plusieurs animaux handicapés de l’euthanasie.

Dans l’Hexagone, 63 refuges et SPA existent, alors vous trouverez bien un chien à adopter. D’ailleurs, vous pouvez également prendre contact avec la Ferme des Rescapés et Croc Blanc, mais aussi la Fondations 30 Millions d’Amis, Chiens en Urgence, la Fondation Brigitte Bardot, Handicapes ou les Tri’pattes, Cause Animale Nord et bien d’autres encore.

Une vie harmonieuse

Qu’il s’agisse d’un chien handicapé à cause de la cruauté humaine, comme on en voit encore trop souvent, ou de naissance, il est comme tous les chiens : fidèle, affectueux, joueur, et il vous aimera jusqu’à son dernier souffle, si vous êtes digne de son amour.

C’est vrai, il demandera peut-être un peu plus d’attention, de temps mais vous vous attacherez à lui, comme lui s’attachera à vous. Votre boule de poils sera ravie de vivre à vos côtés, et il vous le rendra au centuple, et ce, qu’importe son âge ou sa race !