Vous partez en vacances en bateau, et votre toutou sera du voyage ? Alors lisez bien ces quelques conseils pour traverser les mers sans difficultés. Depuis quelques années, les conditions de transport se sont grandement améliorées. Aujourd’hui, de nombreuses compagnies acceptent la compagnie des animaux sur leurs bateaux, près de leurs propriétaires. D’ailleurs, certaines cabines spécifiques ont été aménagées afin de mieux accueillir les passagers à quatre pattes et leurs maîtres. D’autres sociétés de transport exigent de mettre les animaux dans un chenil se trouvant sur le pont du bateau.

Quelles conditions pour voyager à bord d’un bateau avec votre toutou ?

Selon la compagnie choisie, vous devrez mettre une muselière à votre chien. En partance de la France vers l’étranger, votre chien devra être en possession d’une puce électronique et être vacciné contre la rage. Vous devrez également avoir son passeport européen, et quelques fois, un certificat de bonne santé devra être établi par un vétérinaire.

Les chiens de catégorie 1 sont refusés par certaines sociétés de transport, et les chiens de catégorie 2 sont admis, mais il faudra respecter certaines conditions comme le port d’une muselière…

Les tarifs du voyage pour votre chien

Il est assez complexe de fixer un prix, car les tarifs varient en fonction des sociétés. Sur certains bateaux votre compagnon voyagera gratuitement, et sur d’autres, cela vous coûtera quelques dizaines d’euros. Alors, avant de vous lancer dans ce projet avec Médor, mieux vaut vous renseigner auprès de la compagnie de transport.

Une traversée sereine en compagnie de votre ami

Si vous souhaitez voyager au fil de l’eau en toute tranquillité avec votre ami quadrupède, voici quelques précautions à prendre :

Avant de partir, n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre vétérinaire. En effet, votre compagnon doit être en bonne condition physique, et s’il est sujet au mal des transport, demandez un traitement. Pendant la traversée, ne vous séparez jamais de votre chien. Vous ne devez pas non plus le laisser sans surveillance dans la cabine.

Dix heures avant le départ, donnez lui un repas léger. Pour dégourdir les pattes de Médor, n’hésitez pas à l’emmener sur les zones dédiées aux promenades. Il pourra faire connaissance avec d’autres chiens. Avant d’embarquer, faites-lui faire une promenade et détendez le au maximum. Prenez les sachets à déjection. Ainsi, s’il fait ses besoins, vous serez en mesure de ramasser. N’oubliez pas une gamelle d’eau, son carnet de santé et une muselière.