Avoir un chien qui compose aussi le foyer, est une véritable source de joie dans la vie d’un enfant, car celui-ci lui apportera un bonheur immense. Le fait de le nourrir, de s’amuser avec lui, de le cajoler, de le sortir, fera du garçon ou de la fille, un être plus responsable. D’ailleurs, cela fonctionne avec n’importe quel animal de compagnie.

Certaines règles doivent être mises en place

Afin que tout se passe au mieux entre le chien et le petit chérubin, il y a quelques règles à respecter afin d’éviter les débordements, notamment celui de l’animal. Le chien, au départ est un animal vivant en meute, comme les loups, ses ancêtres. Chaque animal doit avoir une hiérarchie à respecter, c’est pourquoi, même si son maître est jeune, voire très jeune, ce dernier doit savoir se faire respecter avec douceur et tendresse, mais avec autorité selon certains cas.

Les bienfaits sont nombreux pour un enfant possédant un chien, car celui-ci est porteur d’intégration sociale, donc, il permet de s’épanouir au contact des autres.

Le chien est un élément essentiel pour canaliser l’hyperactivité et l’agressivité, c’est pourquoi, il est souvent utilisé chez les autistes. Le chien, grâce à sa compréhension, sa douceur et sa capacité à aimer, aide l’enfant, tout naturellement à se sentir bien, et à grandir comme il se doit.

La place du chien dans la famille

Pour beaucoup de familles, Médor a une place particulière, et, est considéré comme un membre à part entière. Mais, il faut veiller néanmoins, même s’il suscite un amour inconditionnel, à ce qu’il garde sa place de chien de famille.

Quelle que soit sa race ou sa taille, même le plus doux des chiens, peut devenir agressif lorsqu’il est mal éduqué. Alors pour éviter tout risque d’accident mieux vaut qu’il garde sa place dans la hiérarchie. Il doit être respecté pour qu’il puisse accepter son statut de chien.

Ce dernier n’a pas les mêmes capacités de réflexion que nous, et même s’il a été prouvé qu’il ressentait des émotions, il doit vivre dans un monde régi par la hiérarchie afin de pouvoir respecter certaines règles mises en place par ses maîtres.

Un amour de toutou

Pour qu’il se sente réellement à sa place, l’animal doit être caressé très régulièrement, et si vous jouez avec votre enfant, vous pouvez mêler Médor à votre activité, afin de ne pas susciter de la jalousie. De plus, le chien appréciera la présence du bambin, et cela permettra à tous de passer un moment de joie et d’amusement.

Il faudra tout de même veiller à ce qu’il ne soit pas trop protecteur vis à vis du jeune, ce qui arrive assez régulièrement, surtout chez certaines races comme le Malinois, le Berger Allemand ou le Boxer, entre autres. En effet, ceux-ci ont tendance à protéger les bambins, surtout en cas de comportements agressifs.

Quoiqu’il en soit et quelle que soit sa race, il est primordial de ne jamais laisser un enfant en bas-âge avec un chien, car sa réaction ne peut être prévue. Un animal n’est pas un jouet, alors il faut veiller à le respecter, afin que lui, vous respecte. En effet, le risque zéro n’existe pas, alors mieux vaut faire attention, même si le toutou a toute votre confiance.