On parle d’une baisse de l’état général chez un chien lorsque celui-ci ne se nourrit plus, a l’air abattu, apathique, fatigué. Ce phénomène est lié à un problème de santé le fragilisant. Si votre chien a perdu l’appétit depuis un certain temps, vous pouvez constater une perte de poids conséquente. Il peut également être fiévreux, mais pour le savoir, vous devez lui prendre sa température. Si en plus de cela, il a la diarrhée ou s’il vomit, cette perte d’appétit peut être liée à des troubles digestifs ou métaboliques. Il va alors falloir en être sûr. Parfois le chien ne mange plus car il ressent une forte douleur. Dans ce cas là, il sera agité et/ou prostré. Un chien est robuste, alors s’il ne mange plus, c’est que quelque chose ne va pas, et si d’autres symptômes apparaissent ou s’il ne mange plus depuis plusieurs jours, il faudra vous rendre chez un vétérinaire assez rapidement.

Pourquoi votre chien a-t-il perdu l’appétit ?

Les causes peuvent être nombreuses. Il peut alors souffrir d’un ou plusieurs maux comme ceux-ci :

  • une obstruction digestive telle qu’une occlusion intestinale par un corps étranger ou une constipation
  • une maladie entraînant de fortes douleurs
  • une intoxication
  • une insuffisance cardiaque
  • une tumeur
  • une maladie infectieuse telle que la maladie de Carré ou la parvovirose
  • une maladie entraînant de la fièvre
  • un trouble digestif causant vomissements, douleurs abdominales, nausées
  • une insuffisance rénale chronique
  • un trouble du comportement alimentaire (cela est assez fréquent chez le chien qui vieillit)

Que faire si votre chien ne veut plus manger ?

Il est impératif de le conduire chez le vétérinaire. Celui-ci effectuera un examen clinique complet en suivant les symptômes et pourra réaliser des examens complémentaires afin de découvrir vraiment la cause de sa perte d’appétit. Une prise de sang pourra être effectuée afin de réaliser une analyse biochimique. Cela permettra de détecter la présence d’une défaillance d’organe. Le professionnel pourra également faire une analyse des cellules sanguines pour vérifier si votre animal ne souffre pas d’une infection.

En palpant le ventre de votre compagnon, il pourra découvrir s’il a mal et de ce fait, lui faire une échographie ou une radio de l’abdomen. En revanche, si le vétérinaire en l’auscultant, découvre un souffle cardiaque, il lui fera passer une radio du thorax et une échographie cardiaque afin de vérifier si le coeur est responsable de son anorexie.

Optimisez les chances de mettre un nom sur son mal

Pour un diagnostic plus efficace, n’hésitez pas à transmettre tous les renseignements relatifs afin de découvrir une éventuelle infection. Certaines maladies comme la piroplasmose, une maladie transmise pour les tiques, peut créer une forte fièvre et une hémolyse. Cela peut être la cause du manque d’appétit de votre compagnon à quatre pattes.

Le vétérinaire ne prescrit des médicaments stimulant l’appétit que très rarement. Effectivement, un fois la cause du mal diagnostiquée et dès la prescription d’un traitement, votre ami reprendra vite du poil de la bête, et recouvrera rapidement ses habitudes alimentaires.

Votre animal aura donc un traitement approprié à sa maladie, mais si vous constatez que son appétit ne revient toujours pas, n’hésitez pas à consulter de nouveau votre vétérinaire afin d’être sûr que tout va bien.

Pour le guérir, une hospitalisation pourrait être nécessaire

S’il est resté plusieurs jours sans manger, atteint d’une maladie grave, le vétérinaire pourrait le garder en hospitalisation pour le mettre sous perfusion le temps qu’il retrouve son appétit et qu’il guérisse. Selon les cas, le professionnel pourrait également ajouter du glucose dans sa perfusion, le nourrir à l’aide d’une sonde naso-oesophagienne ou avec une seringue.

Une fois chez vous, votre chien pourrait éventuellement suivre un régime alimentaire à base de croquettes spéciales afin de préserver son tube digestif et les organes défaillants ayant provoqué sa perte d’appétit.

Le manque d’appétit chez le chiot

Si vous venez de faire l’acquisition d’un jeune chien, et qu’il ne mange pas une fois chez vous, offrez-lui la même nourriture qu’il mangeait dans son lieu d’adoption. Pour stimuler son appétit, vous pouvez lui proposer de la pâtée pour chiot. Cependant, vous devrez veillez à ce qu’il soit au calme pour manger. Si malgré vos efforts il refuse de se nourrir, vous devrez contacter votre vétérinaire.