Le Basset Artésien Normand est un chien affectueux, joyeux, doté d’un grand flair. C’est d’ailleurs pourquoi il est très bon chasseur. Ce chien aime la compagnie des enfants. Il est réputé pour être obéissant et docile. Il adore jouer, et est d’une agréable compagnie. Il n’aime pas être seul et est un chien sportif et énergique, alors il ne faut pas hésiter à le dépenser. Il sait s’adapter à tout mode de vie et est facile d’entretien.

Ses origines et son histoire

Le Basset artésien normand a été crée par une malformation génétique, comme tous les Bassets. Cette mutation a été ensuite fixée par l’humain en faisant s’accoupler entre eux des sujets porteurs. La race est devenue existante grâce à un croisement entre le Basset d’Artois et le Basset Normand, deux races qui n’existent plus aujourd’hui.

Son origine remonte aux années 1870, quand les premiers élevages de bassets français à poils ras ont commencé. La paternité de la race du Basset artésien normand est attribuée au comte Jean Emmanuel Hector Le Couteulx de Canteleu et à Louis Lane. En effet, le premier a réussi à développer un animal à antérieurs droits dit d’Artois, tandis que le second a tout mis en œuvre pour créer un chien à antérieurs tors appelé Normand.

En 1924, le nom Basset artésien normand a été officialisé. La race a été reconnue définitivement par la Fédération Cynologique Internationale le 29 Octobre 1963.

Ses aptitudes et son caractère

Le Basset artésien normand est un vrai chasseur. Il aime courir après le gibier et sait se montrer très courageux. Les hommes l’utilisent surtout pour chasser le lièvre et le lapin, mais aussi pour le sanglier, le cerf et le renard. Il est doué pour travailler en meute, et d’ailleurs, il est considéré comme le chien le plus intelligent dans la catégorie des chiens de chasse pour petit gibier.

Il peut apprendre rapidement en le faisant travailler avec des chiens expérimentés. Le Basset artésien normand est réputé pour sa douceur et sa patience. Il peut être un excellent chasseur, mais aussi un véritable chien de compagnie. Il lui faut cependant une éducation ferme, car il peut être têtu et tenace. A l’heure actuelle, cette race de chien est limitée Outre-Atlantique et en France.

Ses caractéristiques physiques

Son poil est court, et peut être tricolore (fauve, noir et blanc) ou blanc et fauve. Sa tête possède un aspect décharné et son crâne est en forme de bulbe. La cassure au niveau du front est prononcée, mais pas trop. Sa truffe est noire, assez large et ses narines sont larges.

Ses oreilles sont attachées très bas, et étroites au niveau de l’attache, mais ne dépassent pas la ligne de l’oeil. Ses oreilles sont souples et peu épaisses. Elles sont longues et se terminent en pointe. Ses yeux sont ovales, grands et de couleur foncée. Son dos est large et sa queue est longue, portée en sabre.

Son poids et sa taille

Le Basset artésien normand mesure entre 26 et 36 cm et pèse entre 15 et 20 kg.

Ses conditions de vie

Le Basset artésien normand peut s’adapter à la vie en appartement. Toutefois, il devra être sorti de manière très régulière. Il appréciera bien entendu une maison avec jardin.

Sa santé et les soins à lui prodiguer

Il peut être sujet à la dysplasie du coude et à l’obésité, c’est pourquoi il devra faire des exercices physiques et nourri avec une alimentation équilibrée. L’otite est une maladie assez courante chez cette race de chien.

Il est sujet à la mue de manière annuelle, mais sa perte de poil est assez modérée. Son entretien est simple et peu astreignant. Cependant, il doit être fait régulièrement afin de préserver sa santé et son aspect. Il faut le brosser chaque semaine, et lui donner un bain lorsque c’est nécessaire notamment s’il est resté sous la pluie, s’il a joué dans la boue ou autres.

Ses oreilles doivent être vérifiées afin de réduire les otites. Ses yeux doivent être inspectés car ceux-ci ont tendance à couler.

Son espérance de vie

Son espérance de vie est d’environ 15 ans.