Une étude sur le regard attendrissant des chiens

Une étude américaine, menée par 5 personnes, s'est penchée sur les différences d'évolution entre les chiens et les loups sauvages. Avec le temps, la sélection naturelle a poussé les chiens a plaire aux humains, de la même manière que les bébés.

Une étude américaine, publiée ici en anglais, a comparé le comportement et la morphologie de chiens et de loups sauvages. Elle est arrivée à la conclusion suivante : depuis que les deux espèces ont divergé, il y a environ 33000 ans, les humains qui ont fait évoluer la race canine en privilégiant les chiens qui ont un regard mignon. Ce trait ayant alors tendance à se reproduire chez leurs petits, il tend à se généraliser dans la population canine.

De nos jours, les chiens possèdent deux muscles autour des yeux, qui sont totalement absents chez les loups. Ces muscles permettent aux chiens de remuer les sourcils, ce qu'ils font en particulier... quand ils intéragissent avec un être humain ! En leur permettant d'agrandir leurs yeux, les chiens arrivent volontairement à se donner un air mignon. Pour info, c'est la même technique qu'utilisent les bébés pour être si craquants.

Cette étude s'ajoute à plusieurs autres dont une fameuse de 2015, menée par des chercheurs au Japon, qui a démontré que l'échange de regards entre des chiens et leurs maîtres menaient à un pic mutuel d'"hormone de l'amour" ocytocine. Tout comme ce qu'il se passe entre une mère et son nourrisson.

L'étude publiée lundi ne concernait que quatre loups et six chiens domestiques. Il faudrait en étudier davantage pour confirmer le lien. Les chercheurs voudraient également étudier d'anciennes races de chiens et les comparer à leurs descendants actuels, comme les chihuahas, et étudier d'autres espèces amies de l'homme, comme les chevaux et les chats.

Partager
Partager
Livre : Comment parler chien
Livre : Comment parler chien
Éduquer son chien pour les nuls
Éduquer son chien pour les nuls
Sac à déjections canines SMUGPETS
Sac à déjections canines SMUGPETS