Pourquoi les chiens nous reniflent ?

jeudi 14 mars 2019 - Comportement

Souvent, lorsque vous rencontrez un chien, il arrive très souvent que celui-ci vienne vous renifler la main, l’entrejambe, le derrière, et même parfois les parties intimes. Ces derniers points sont gênants, mais cela est normal du point de vue du chien. Voici pourquoi…

Un flair hors du commun

Les chiens ont du flair, c’est un fait. Ils ont un odorat extrêmement développé, et cela leur permet de faire connaissance avec leur environnement et avec des personnes inconnues. Pour mieux vous rendre compte des capacités de son odorat, vous devez savoir qu’il est un million de fois plus sensible que chez nous. Les chiens, contrairement à nous, ne comprennent pas leur environnement grâce à la vue ou à l’ouïe, mais grâce aux diverses odeurs qui se libèrent des individus ou des objets.

Le chien est capable de percevoir ce que l’on ressent, et il est tout à fait exact de dire qu’il ressent la peur. Lorsqu’une personne est apeurée, il peut sentir les phéromones qui se dégagent d’elle. D’ailleurs, rien qu’avec son flair, il peut retrouver des personnes disparues, en suivant leur piste, et cela même plusieurs jours après leur passage.

Faisons connaissance !

Quand un chien rencontre un inconnu, il va lui renifler les parties intimes afin de pouvoir déterminer son sexe, son humeur, son état de santé et bien d’autres informations, importantes pour lui. Pour faire connaissance avec nous, il est obligé de nous sentir. D’ailleurs, lorsque deux chiens se rencontrent, ils se reniflent le derrière. En effet, grâce aux substances chimiques sécrétées par cette région anatomique, ils peuvent se reconnaître entre eux.

Les chiens peuvent aussi nous renifler dans notre globalité, et cela veut tout simplement dire qu’ils veulent en apprendre plus sur nous via les odeurs que nous émettons. Il faut le laisser faire. Cependant, vous pouvez inculquer les bonnes manières à votre chien : ne pas renifler les parties intimes des passants, car cela peut vraiment être gênant et agaçant, aussi bien pour vous, que pour le promeneur.