Patou

Ce chien à l’imposante carrure et sa grosse fourrure blanche, est le héro du film « Belle et Sébastien ». Ce chien de montagne courageux, vaillant et bourré de qualités, sera un compagnon idéal pour certaines personnes. Cette race est réputée pour son intelligence et saura vous protéger comme il se doit.

Les origines du Patou

Le chien de montagne des Pyrénées, appelé aussi le Patou est, comme son nom l’indique, un animal d’altitude. Cela ne date pas d’aujourd’hui, car on considère qu’il est apparu durant le Moyen-âge. Il est assez complexe de décrire les origines très anciennes de ce chien, mais on évoque que le Patou descend de différents chiens asiatiques, venant de tribus installées dans les Pyrénées centrales.

Avec sa carrure imposante et solide, il a été utilisé longtemps pour faire face aux ours et autres prédateurs de troupeaux. Il était donc utilisé pour monter la garde, et garder les moutons et autres. Les gens s’en servaient aussi pour protéger les villages et les châteaux.En 1923, la race fut reconnue officiellement, grâce à la société Centrale Canine. De nos jours, il est rare de voir le Patou, car ce n’est pas le chien le plus discret au monde. Néanmoins, il peut être un très bon compagnon pour sa famille d’accueil. Dans les Alpes surtout, il est encore utilisé comme chien de berger pour protéger les troupeaux des loups, qui ont refait surface.

Son physique

Le Patou, nous pouvons le remarquer facilement grâce à sa carrure forte et majestueuse. Ce chien est proche du loup. Sa forte musculature et son épaisse fourrure, lui permet de vivre dans des conditions climatiques assez difficiles. Ses doubles ergots, présents au niveau de ses pattes arrière, permet également de le distinguer. Cela est d’ailleurs, une caractéristique définie par le standard de sa race.

Ses yeux sont sombres et discrets, et dans son regard, nous pouvons voir toute son intelligence et son attention. Sa tête est droite, et son museau assez large et long, et s’affine. Ses oreilles en forme triangulaire, retombent sur les deux côtés de son crâne. Cet animal a une expression calme. Le Chien de Montagne des Pyrénées pèse 60 kg et mesure à peu près 70 cm. Son poil est abondant, long avec un sous-poil très fourni, ce qui lui permet d’endurer les températures rudes.

Ses différentes caractéristiques

Le standard de cette race accepte très peu les disparités parmi les chiens de montagne des Pyrénées, et les couleurs de robes admises ne sont pas très différentes. Il y a le blanc, le blanc tâché de gris, que l’on appelle aussi « poil de blaireau », le jaune pâle et le orange, nommé aussi « arrouye ».

Les Patous ayant le poil avec des tâches grises, sont les plus appréciés des amateurs canins. D’ailleurs, les passionnés de « Belle et Sébastien », préfèrent eux, son beau pelage blanc, reflétant ainsi l’image de la magnifique Belle.

Le caractère du Patou

Ce chien est assez méfiant et solitaire, et n’aime pas la présence d’inconnus. Par contre, c’est un chien proche de sa famille humaine, et il la protégera à coup sûr. Cet animal est fier et téméraire, et n’a peur de rien. C’est pourquoi il pourra faire face sans crainte aux diverses menaces, car il fut utilisé pour combattre des ours, autrefois. Ce chien de garde d’exception peut également faire un très bon chien de berger. Néanmoins, il sera plus apte à protéger le troupeau qu’à le rassembler.

Depuis plusieurs siècles, le Patou a été utilisé comme chien de garde, alors il devra être éduqué de manière stricte afin que vous puissiez le contrôler comme il se doit. Ce chien n’apprécie pas particulièrement la présence d’inconnus car c’est un animal assez méfiant, alors pour éviter qu’il ne devienne un danger, il faut une éducation à sa hauteur. Le Patou n’est pas agressif, mais sa carrure peut devenir un danger pour les gens le considérant à tort comme un gros nounours innocent.

Quel maître et quel environnement sont faits pour lui ?

Avec sa forte carrure et sa grande taille, le chien de Montagne des Pyrénées n’est pas adapté à tout le monde, il ne faut pas l’oublier. Il lui faut un maître possédant de bonnes connaissances en matière d’éducation canine, et surtout, quelqu’un qui lui apprenne à se sociabiliser parfaitement. Ce chien aime la nature alors il sera plus adapté à une vie à la campagne, à la montagne, et n’appréciera guère la vie en ville. Il a besoin de faire de l’exercice régulièrement, alors mieux vaut être sportifs et pouvoir lui accorder du temps. Le Patou aimera pratiquer un sport canin.

Les bergers apprécieront sa compagnie, pour protéger leurs troupeaux. Le chien de montagne des Pyrénées, fera également un excellent chien de compagnie pouvant se montrer affectueux et doux, tout en prenant la casquette de chien de garde. Vous devrez garder en tête également que ce chien ne s’attachera pas rapidement à des inconnus ou à de nouveaux compagnons à quatre pattes, car ce n’est pas dans sa nature, et vous devrez l’accepter.