Setter Irlandais

jeudi 14 mars 2019 - Races

Comme son nom l’indique, ce chien est originaire d’Irlande, et a été introduit dans l’Hexagone à la fin du XIXè siècle. Dès le XVIIIè siècle, on a commencé a distinguer les 2 variétés de Setter Irlandais. Ce travail sélectif a pu permettre d’obtenir des chiens unicolores rouge, grâce au Setter Irlandais rouge et blanc. Celui-ci a donc pris l’origine du Setter Irlandais rouge, que nous connaissons actuellement. En 1882, le club du Setter Irlandais Rouge a été crée. D’ailleurs, le Setter Irlandais Rouge et Blanc a bien failli disparaître vers 1860, mais des éleveurs ont alors réussi à préserver la race, suffisamment en nombre élevé pour avoir sauvé cette race qui a reparu depuis peu.

Deux variétés de Setters Irlandais reconnues

La Fédération Cynologique Internationale a reconnu définitivement les races du Setter Irlandais rouge et du Setter Irlandais rouge et blanc le 22 décembre 1954 et le 6 juin 1989. Le standard de la Fédération a été publié le 13 mars 2001 pour le Setter Irlandais Rouge, et celui du Setter Irlandais Rouge et Blanc, est entré en vigueur le 19 avril 2005, c’est à dire, il y a très peu de temps.

Leur description physique

Le Setter Irlandais Rouge et le Setter Irlandais Rouge et Blanc sont les deux grandes variétés du Setter Irlandais. Ils sont tous deux athlétiques, bien proportionnés, doux, magnifiques et aux allures majestueuses et sont d’excellents chasseurs. Le Setter Irlandais Rouge et Blanc se distingue du Rouge par sa robe de couleur blanche marquée de rouge. Sa poitrine est d’ailleurs plus arrondie que son cousin, et sa peau plus épaisse.

Leur poil et court et fin au niveau de leur tête, sur l’extrémité des oreilles et sur l’avant des membres. Sur le reste du corps, leur pelage est de longueur moyenne, et plat. Sur leur ventre, leur poil est abondant, et forme une belle et longue franche. La couleur châtaigne du Setter Irlandais Rouge est unicolore, tandis que le Setter Irlandais Rouge et Blanc se démarque par sa robe blanche et ses marques rouges unies et foncées.

Leur tête est longue et sèche, avec le crâne, de forme ovale parallèle au museau, et de même longueur. Les arcades sourcilières de ces chiens sont bien relevées, et le stop est bien marqué.

Leurs oreilles de taille moyenne sont peu épaisses, pendantes et forment un pli contre leur tête. Celles-ci sont attachées bas, avec des franges soyeuses. Leurs yeux sont de forme ovale, pas trop grands, de couleur noisette foncée ou marron foncé.

Leur queue est pour les deux variétés moyennement longue, attachée bas et épaisse en haut, et s’affine jusqu’à l’extrémité. Leur queue est portée au niveau de la ligne du dos.

Leur corps se montre bien proportionné et musclé, et fort. La poitrine est bien descendue, mais celle du Setter Irlandais Rouge et Blanc est plus arrondie. Le rein est courbé légèrement tout en étant musclé.

Les deux Setters mesurent entre 55 et 62 cm pour les femelles, pour un poids variant de 18 à 23 kg. Les mâles, quant à eux, peuvent peser entre 20 et 25 kg, et mesurer entre 58 et 67 cm. Ces deux variétés se classent dans la catégorie des chiens de taille moyenne. Leur espérance de vie est d’environ 13 ans.

Ces deux races à l’odorat très accru, sont d’excellents chasseurs. Très vifs, énergiques et intelligents, ils sont aussi très affectueux. Le Setter unicolore est moins calme que son cousin bicolore, mais tous deux font de très bons compagnons. Ces chiens aiment la vie en campagne.

Leur éducation

Il leur faut à chacun, une éducation ferme, mais sans rapport de force, pour pouvoir canaliser leur énergie. Leur dressage demande patience et efforts, car ils sont tous deux assez indépendants. Une fois qu’ils ont intégré les enseignements, ces derniers ne disparaîtront pas de leur esprit.

Leur santé

Même si ces animaux sont robustes, ils peuvent toutefois être prédisposés à contracter certaines maladies telles que les torsions de l’estomac. Ils pourront se satisfaire d’une alimentation traditionnelle ou de croquettes adaptées, par contre, vous devrez veiller à augmenter leur ration journalière pendant les périodes de chasse ou de compétition. En leur donnant deux repas par jour, vous éviterez mieux les problèmes de torsion-dilatation de l’estomac. Surtout, vous ne devez pas nourrir votre Setter juste avant une promenade, ni dans les deux heures suivantes.

Ils peuvent également être sujets à l’obésité, c’est pourquoi vous devrez lui offrir une activité physique régulière, surtout si vous ne l’utilisez pas comme chien de chasse, mais plutôt comme chien de famille. Vous devez savoir que ces chiens d’arrêt par excellence n’oublient jamais leur instinct de chasseur, et cela se verra d’ailleurs lors des promenades.

Leur hygiène et leur entretien

Les deux variétés de Setter Irlandais connaissent deux mues par an, et perdent leurs poils de manière modérée, ce qui amène à un entretien peu contraignant. Pour leur équilibre physique et psychique, ils ont besoin de se dépenser alors n’hésitez pas à leur faire de longues balades.

En matière d’hygiène, vous pouvez les brosser une fois par semaine, mais 2 à 3 fois en période de mue. Vous devez également examiner leurs oreilles régulièrement et leur couper les ongles s’ils deviennent trop longs. D’ailleurs, si vous constatez qu’ils sont trop longs, c’est que votre chien ne sort pas suffisamment, alors mieux vaut y remédier rapidement pour son bien-être.